Saigon: Rencontre interreligieuse au sein de la communauté Baha’i

Dimanche 9 février 2014, les membres du comité pour le dialogue interreligieux et des caodaistes ont assistés à la réunion interreligieuse pour l'harmonie au sein de la communauté Baha’i de Ho Chi Minh City au 63C/4 Tran Dinh Xu, District 1. Voici le discours d’un responsable du comité pour le dialogue interreligieux.

 

Chers frères Baha’i,

Dignitaires et représentants des communautés religieuses,

Et vous représentants du gouvernement,

 

Les représentants catholiques de Saigon et moi-même aimerions partager avec vous quelques pensées et sentiments envers cette harmonie religieuse à partir des paroles de Baha’u’llah citées dans la lettre Baha’i du 12 décembre 2013.

 

« A tous les fidèles baha’i,

Vous êtes les arbres de mon jardin royal, vous êtes nés fruits délicieux et précieux pour vous donner aux autres et enrichir le monde. Ainsi, tout homme doit y travailler car c’est le secret de la richesse. Parce que les résultats dépendent de là où les moyens et la grâce de Dieu seront efficaces par vous. »

Parole de Baha’u’llah

Verset 80, le Persan.

"Vous êtes l’arbre dans mon jardin royal ’’.

Selon mon opinion, chaque personne et chaque religion est comme un arbre dans le jardin de Dieu, ce qui signifie que chacun de nous est porté sous le regard de Dieu, son respect et ses soins. Les chrétiens croient que l’homme a été créé à l’image de Dieu, cette foi de tous les chrétiens porte à promouvoir le respect des autres, sans distinction de religion, de croyances, riches et pauvres, intellectuels ou ordinaires.

« Vous devez vous-même faire naitre des fruits délicieux et précieux, et en faire profiter le monde. »

Selon nos frères Baha’i, Cao Dai et catholiques… la mission de Dieu confiée à toutes les religions, surtout en ces temps de consommation à grande échelle, est la fécondité spirituelle dans le monde. Si la responsabilité des dirigeants civils est de construire et développer la sécurité sociale, l’obligation des fidèles est de renforcer la croyance spirituelle de l’humanité.

En tant qu’enfants de Dieu, ne nous inquiétons pas seulement de l’expansion des religions, mais aussi de contribuer conjointement à l’ouverture de l’esprit humain au monde, de cultiver la nature spirituelle de l’homme qui est l’organisme supérieur dans toute création.

Supposons aussi que c’est la raison pour laquelle furent établie : en 1950 le conseil religieux spirituel Baha’i  aux Etats-Unis initié sur les ‘’religions du monde’’ (Journée mondiale de la religion), et la première semaine de février de chaque année, l’assemblée générale de la ‘’de l’harmonie religieuse mondiale’’.

Mesdames et Messieurs,

Les paroles de Baha’u’llah font également écho aux paroles de Jésus à ses disciples dans l’Evangile de Jean :

« Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. »

Ce passage nous appel à répondre une question :

Comment faire pour amener les autres croyants à porter du fruit ?

Les chrétiens sont appelés à rester avec Jésus, avec Dieu pour les ramener à la vie. La prière, la méditation pratique de l’enseignement signifie que Dieu aide les croyants qui sont unis à s’en remettre à la puissance de la compassion et de la miséricorde divine afin que leurs vies portent des fruits.

L’acte même de la compassion et de l’expression, l’action de l’amour orientée vers les autres crée l’harmonie dans la vie personnelle, familiale et sociale. Nous amène tous à voir que les bonnes actions et l’amour porté aux autres viennent du cœur.

Nous sommes donc heureux aujourd’hui de répondre à l’invitation d’Abdu’l Baha dans sa lettre à la cour internationale de justice en date du 5 décembre 2013.

« Essayer de tout votre cœur de devenir un canal de la grâce de Dieu. Dieu vous a choisi pour messagers de son amour dans le monde qui apporte les dons de l’Esprit, comme moyen de répandre l’unité et l’harmonie sur la Terre. »

Je remercie très sincèrement les dignitaires et les représentants des religions d’être présents aujourd’hui. Et  l’occasion de l’année du Cheval, je prie et souhaite à vos familles paix et bien-être dans leurs relations sociales.

 

Ho Chi Minh Ville, 9 février 2014

Comité diocésain pour le dialogue interreligieux

Ngày hòa hợp tôn giáo (9.2.2014)
Người chuyển dịch: 
Constance
Nguồn: 
en.nhipcautamgiao.net