Rencontres Catholiques-Bouddhistes à Saigon

A l’occasion de la fête de Vesak, le cardinal JB Pham Minh Man accompagné des membres la Commission pour le Dialogue Interreligieux se sont rendus le 23 mai 2013 à la pagode An Quang pour présenter leurs salutations cordiales aux membres de l’Office du Bouddhisme vietnamien à HCM ville. Le cardinal a transféré le message du Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux au vénérable Thich Tri Quang. Il lui a aussi remis son livre « Journal des deux conclaves » ainsi qu’un magnifique bouquet de fleurs. Pendant cette rencontre, ils ont tous deux parlé du Pape François.

Le cardinal a expliqué qu’il avait beaucoup appris grâce à lui notamment par sa façon de gérer avec amour et humilité les pouvoirs que lui confère son titre. Le vénérable Thich Tri Quang, quant à lui, a remis des magazines bouddhistes sur la fête du Vesak à chacun des membres du bureau pour le dialogue interreligieux. Catholiques et Bouddhistes se sont ensuite regroupés pour prendre une photo, tous ensembles, devant le petit et le grand Bouddha - le petit Bouddha représentant la première étape du Vesak : la Naissance et le grand Bouddha : l’Illumination et l’Atteinte du Nirvana.

Cinq jours plus tard (le 28 Mai 2013), un groupe catholique sous la direction du cardinal a été invité à se rendre à la pagode de Huê Nghiêm. Outre le vénérable Thich Tri Quang, ils ont été accueillis par un jeune moine du nom de Thich Quang Thanh. Ce dernier est professeur à l’Institut Bouddhiste d’HCM ville. Le cardinal s’était déjà rendu dans ce lieu il y a plus de 14 ans. La pagode n’était alors pas encore construite et le terrain de 1.3 hectares était encore un lieu sauvage. Depuis et au fur et à mesure des rencontres, les relations entre fidèles Bouddhistes et Catholiques n’ont cessé de fructifier. Durant cette entrevue, les deux chefs religieux ont échangés leurs expériences concernant la conférence internationale (Vesak international) organisée en 2008 à Hanoi et Saïgon. La FABC (fédération des évêques asiatiques) était le partenaire catholique de la conférence. Pour finir, le vénérable Thich Tri Quang nous a fait visiter le cœur de la pagode : une grande pièce dominée par un grand Bouddha et 6 000 petits bouddhas. Leurs nombres n’est pas dû au hasard, c’est le nombre de principe que les moines et nones bouddhistes se doivent de respecter. Leurs petites tailles rappellent aux fidèles qu’ils leurs est possible d’atteindre, un jour, le Nirvana car chaque être humain possède près de son cœur un petit Bouddha. La journée s’est clôturée par un diner végétarien.

Au sein d’une ville bouillonnante et bruyante, la pagode de Huê Nghiêm est comme un havre de paix au milieu des tumultes à l’image de la relation harmonieuse qui unie Bouddhistes et Catholiques à Saïgon.

Người chuyển dịch: 
Binot Bérengère
Nguồn: 
en.nhipcautamgiao.net